Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1    PARCE QUE JE REFUSE: D’être du même bord que les soi-disant démocrates, falsificateurs de l’Histoire, tels Sadek Hadjeres, habitué de la publication de textes mensongers toute honte bue, et Salah-Eddine Sidhoum qui s’attaquent au vénérable Cheikh Abdelhamid Benbadis le rendant « animateur du journal En Nadjah », alors que ce journal était payé justement par les services secrets colonialistes pour s’attaquer à Benbadis et à ses journaux dont le premier « El Mountaqid » paru en 1925 a été interdit après la parution des 9 premiers numéros. C’est l’ancien archiviste de Constantine que j’étais qui l’affirme.
 
2.    PARCE QUE JE REFUSE: D’être du même bord que les journaux francophones en fait francophiles tels Liberté DZ Algérie qui devrait changer de sigle pour devenir Liberté Fr France grâce aux torchons de Amin Zaoui que les néo-colons français paternalistes adorent parce qu’il passe son temps à insulter ses compatriotes et leur religion L’ISLAM ; Le Soir d’Algérie qui refuse d’admettre que les Algériens ont le droit d’être musulmans, et que les femmes algériennes ont le droit de choisir leur vêtement islamique sans demander votre autorisation ni celle de la France ; El Watan qui s’aligne sur ses confrères ; Le Matin dz lequel en plus d’être francophile est carrément raciste anti-arabe, anti-musulman, séparatiste. Du reste toutes mes contributions envoyées à ces journaux, aussi bien celles qui se veulent une réponse à leurs insultes, que celles qui traitent de sujets moins polémiques sont superbement ignorées. Exception : Le Matin dz publie quand même certaines de mes contributions si elles sont susceptibles de provoquer des insultes ignobles à mon égard. Essayez dans ce journal de dire que l’Algérie est un pays arabe et musulman, c’est au bazooka qu’on vous répondra.
 
3.    PARCE QUE JE REFUSE: D’être du même bord que les communistes staliniens qui ne participent plus aux élections depuis leur cuisante défaite aux élections communales et régionales de 1990. Ces communistes staliniens rêvent tout haut d’arriver au pouvoir avec leurs deux pelés et trois tondus de militants sur les chars de l’ANP, disqualifiant de fait et de parole toute la classe politique qui est arrivée en dépit de la fraude à obtenir des voix, alors qu’eux à l’époque du PAGS n’arrivaient même pas à comptabiliser ne serait-ce que les votes de leurs propre candidats.
 
4.    PARCE QUE JE REFUSE: D’être du même bord que les séparatistes qui veulent le démembrement de l’Algérie quitte à demander protection et assistance à Israël qui ne demandera pas mieux que d’implanter une base militaire aux portes d’Alger, tant il sera tout à fait possible pour eux de lâcher deux ou trois bombes atomiques –sans aucun dommage collatéral pour Israël-  sur l’Algérie un territoire considéré comme ennemi, y compris sur les enclaves séparatistes qui sont à l’origine de leur implantation.
 
5.    PARCE QUE JE REFUSE: D’être du même bord que toute cette multitude de parti(cules) qui rêvent aussi de se substituer au parti du FLN en devenant à leur tour le parti unique afin de jouir de privilèges et de passe-droits. Problème pour cette multitude : comment devenir parti unique alors qu’ils sont une soixantaine ? Rêvez, rêvez, bande de parti(cules), il n’est pas interdit de rêver.
 
6.    PARCE QUE JE REFUSE: D’être du même bord de ceux qui veulent mettre à feu et à sang l’Algérie toujours pour en tirer les marrons cuits au feu depuis longtemps. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cherchez, cherchez, vous finirez par trouver la nullité dans laquelle vous baignez bande d’hypocrites qui regrettez le départ de votre mère patrie La France. Vous considérez que la langue française fait partie de votre personnalité, mais rares sont ceux qui l’assument ouvertement tel H.R. d’Oran. La langue française est la langue de communication que je maitrise le mieux, elle n’est pas pour autant une partie constitutive de ma personnalité arabo-musulmane. Je parle et écris en français sans chercher à être français, comme je conduits une voiture asiatique sans être asiatique. Ce n’est pas l’avis de ceux qui se considérant français de vocation, demandeurs de visas et reconnaissance en France, cherchent à promouvoir la langue Daridja, cette même langue vulgaire que l’Ecole coloniale avait déjà cherché à implanter en Algérie comme deuxième langue auprès de l’Arabe classique. « Ja y traversi lachaussi crazatou tomobile » c’est ça la langue du 21ème siècle ?
 
7.    PARCE QUE JE REFUSE: D’être du même bord que les éradicateurs, essentiellement francophiles, qui demandaient à l’ANP de détruire pas seulement les criminels contre l’Humanité, surnommés abusivement « islamistes », mais aussi tous ceux qui se proclament musulmans. Si par malheur ces éradicateurs parvenaient au pouvoir d’une façon ou d’une autre, ils commenceraient par inventer des prétextes afin de détruire le maximum de mosquées, puis interdire carrément à tout citoyen d’approcher des mosquées détruites. Pire encore, si les communistes staliniens étaient à la tête des éradicateurs par leur politique de l’entrisme et de l’opportunisme. La       laïcité à la française débarquerait en Algérie avec comme bagages ses lois laïcs et anti-islam.
 
8.    JUSTEMENT JE REFUSE: D’être dans le même camp que les partisans de la Laïcité qui rêvent de rejoindre le camp de la modernité telle que celle instaurée en France avec les votes interdisant le voile islamique, les repas cashers dans les écoles, mais autorisant les insultes aux religions, aux prophètes, et à DIEU le tout puissant tout en interdisant à quiconque d’insulter son voisin de palier. Promulgation aussi en France de la législation sur le mariage entre personnes du même sexe, entendre par là autoriser un homme à enfoncer son sexe dans le postérieur d’un autre homme en proclamant que c’est une avancée de la société humaine oubliant que cette pratique date de l’homme des cavernes, et légalisée il y 3900 ans à l’époque du prophète Loth qui l’avait combattue. Jouissez, jouissez bande de laïcards, vous pleurerez le jour du jugement dernier. Dieu est loin ? On verra bien, mais Dieu a déjà prévenu que le repentir le jour du jugement dernier ne sera pas accepté, et que le retour en basse terre pour se rattraper ne sera plus possible. Jouissez…en attendant.
 
9.    Signé : Abdelkrim BADJADJA, ancien élève de la médersa Ettarbia Oua Taâlim El Islamia, première médersa libre créée en 1929 par Cheikh Abdelhamid Benbadis, et de fait je proclame tout haut que : « l’Arabe est ma langue, l’Islam est ma religion, et l’Algérie est ma patrie ».
Tag(s) : #Vie politique, #Droits humains

Partager cet article

Repost 0