Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau des Démocrates

Espace de rencontres et d'échanges d'expériences en vue de construire des alternatives démocratiques et sociales.

Réseau des Démocrates

PRÉPARATIFS DES LÉGISLATIVES À L’EST DU PAYS Vers une participation record


 

Les préparatifs des élections législatives vont bon train à l’Est. © Louiza/Archives Liberté
 
 
 

L’opération de dépôt des candidatures a mis à nu l’ambition de plusieurs noms connus dans la région Est du pays, dont des anciens ministres et des hommes d’affaires.

La commission des élections du parti FLN dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi a comptabilisé 156 dossiers de candidature pour les prochaines législatives. Ces dossiers sont répartis sur les 3 mouhafadhas de la wilaya : 24 à Oum El-Bouaghi, 73 à Aïn Beïda et 59 à Aïn M'lila. Parmi les dossiers déposés, ceux de 6 des 8 députés actuels, celui de l'ancien mouhafedh, aujourd’hui membre du bureau politique du parti.

Pour le RND, la tête de liste annoncée, à savoir Abdeslam Bouchouareb, semble avoir renoncé, ce mercredi, ce qui va relancer la course entre les autres candidats, dont le coordinateur du bureau de wilaya, qui devait être second sur la liste. L’on évoque également la candidature de l’ex-secrétaire d’État auprès du ministre de la Jeunesse et des Sports, Belkacem Mellah, mais elle n’est pas confirmée pour le moment.

De son côté, le FFS a réceptionné, jusqu’à hier, 10 dossiers de candidatures, dont deux femmes, en attendant la fin du délai fixé à la fin de ce mois, a indiqué le fédéral, coordinateur de l’Est et membre du bureau national. Cela étant dit, l’alliance islamiste “El-Ittihad” se présentera avec une liste commune.

Quant au MSP, l’opération, selon le président du bureau de wilaya, tire à sa fin avec au total de 15 candidats dont 5 femmes.

Par ailleurs, le Front El-Moustaqbal a déjà enregistré le dépôt de 20 dossiers, en majorité des jeunes âgés entre 30 et 40 ans, universitaires, dont 7 femmes. Le PT poursuit la réception des dossiers au niveau des 18 communes structurées, il en est aujourd’hui à 25.
Dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le FLN enregistre une centaine de dépôts de candidatures, dont 50 au chef-lieu de wilaya. Parmi ces noms, notons ceux des députés sortants comme Zebiri, Dissa et Saïdani mais aussi le P-DG de Géant, Abdelkrim Mebarkia, et l’ex-DG de Mobilis, Saâd Damma. M. Moussa Benhamadi, ancien ministre et conseiller en communication d’Ould Abbes, a déposé son dossier le 30 janvier.
Son frère, Smaïl Benhamadi, a, quant à lui, déposé sa candidature sur la liste du RND. Pour les islamistes, malgré les alliances de leurs états-majors, ils restent divisés au niveau local.

Pour “l’Union pour En-Nahda, la Justice et l’édification”, le candidat tête de liste reste incertain, même si on parle de l’ancien député Abdelbaki Kessal qui peut apporter un plus. Du côté du MSP, le choix de la base s’est porté sur le chef de bureau de wilaya, Ameur Megudemi. Au FFS, qui a deux députés à BBA, le député sortant Abbes Abdelhamid serait tête de liste mais rien n’est encore officiel.
Pour le PT, une quarantaine de candidatures ont été déposées. La décision n’est pas encore prise. Le parti El-Moustaqbal aurait choisi, Hocine Dhamen, un élu de l’APW comme tête de liste.
Pour les indépendants, même si le nombre de retraits de formulaires au niveau de la Drag est connu, les noms des membres et de la tête de liste restent inconnus. À Skikda, les préparatifs des législatives sont presque achevés. La réhabilitation des espaces de publicité, des salles et sites de meetings ainsi que les centres et bureaux de vote est presque achevée, nous indique une source de la wilaya.
À Constantine, tous les partis politiques sont sur le qui-vive. En effet, rien que pour le FLN, 202 personnes ont déposé leurs dossiers en une semaine. Un chiffre qui ne cesse d'augmenter en attendant l'affichage de la liste finale qui, faut-il le souligner, provoque déjà, selon nos sources, une guerre intestine entre une dizaine d'hommes d'affaires connus de la ville. Par ailleurs, le RND qui en est à 62 candidats, n'arrive pas à dresser une liste finale et a encore plus de difficultés à désigner un candidat tête de liste. Par ailleurs, le  parti Taj est à 16 candidats, et le MPA est à 12 candidats.
À Sétif, 228 militants dont une quarantaine de femmes du FLN ont déposé leurs candidatures.  Pour les partis islamistes, rien n’a filtré sur les candidats. Pour le mouvement El-Islah, les militants attendent que le ministère l’Intérieur tranche en faveur de Djahid Younsi. Le chef de file au niveau de la wilaya a indiqué à Liberté que dans le cas où l’Intérieur tranche en faveur de Ghouini, qui est interdit par la justice d’utiliser le cachet du parti, les militants se présenteront en indépendants. Au RND, une cinquantaine de militants dont une quinzaine ont déposé leurs dossiers de candidature. Par ailleurs, à l’ANR, 30 militants dont 7 femmes.


NACER B./CHABANE B./A. BOUKARINE/INES B./FAOUZI S.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article