Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commentaire  par Baghdadi Si Mohamed

Dans sa dernière livraison, le Dr.Ahmed Benbitour a proposé un axe de réflexion : l'Algérie en 2020!
2020, c’est si loin et si proche pourtant.
C’est le temps d’une nouvelle génération. Les enfants de l’an 2.000, auront 20 ans et toute une vie devant eux.
Mais n’allons pas si vite en besogne, bien que contradictoirement, il le faille.
En terme de méthode interrogeons nous d’abord sur l’Algérie d’aujourd’hui avant de zapper sur 2020.

Pour interroger le présent il nous faut des référents. Pour ma part, j’en choisi deux,

Le premier, est un référent historique incontournable pour tous, quelle que soit la tendance politique actuelle : nationaliste, islamiste ou démocrate.

Remontons le temps. Le rêve des 22 est inscrit dans l’appel du 1er novembre 1954.
De ce rêve est née la République Algérienne Démocratique et Populaire.
Procédons par questionnements : c’est la voie le plus sûre, peut-être, de parvenir à découvrir quelques vérités, ou tout simplement, quelques réalités.
• Qu’est-ce que la République ?
• Sommes nous réellement en République aujourd’hui ? L’appel lancé par le Dr. Ahmed Benbitour n’y fait pas explicitement référence à moins que nous n’ayons pas bien lu.
• La République algérienne actuelle est-elle véritablement Démocratique ?
• Est-elle populaire ? Et si elle ne l’est pas… Qu’est-elle au juste ?
• Assure-t-elle l’existence d’un Etat de Droit ? ou peut-elle y parvenir sur les bases actuelles ?
• Passer d’une République démocratique et populaire à une République Démocratique et Sociale représente une transition de taille. Comment y parvenir ? Quels préalables et quelles conditions ?

Mon deuxième référent, c’est la Constitution de la RADP.

Le contrat que le peuple algérien a passé avec ses gouvernants par voie de référendum. Rien de plus sacré, alors questions
• Est-elle appliquée à la satisfaction de tous et surtout des déshérités?
• Si non, pourquoi ?
• Identifions tous les blocages, toutes les dérives, les violations et tous les hold up de la volonté et de la souveraineté du peuple algérien.
• L’Etat est-il vraiment au service du peuple comme le stipule l’article 11 de notre Constitution ? Ou est-ce l’inverse que le peuple algérien vit ?
• Prenant appui sur la Constitution, et posons  bien d’autres questions ayant trait aux libertés et droits individuels, aux droits économiques et sociaux, etc…
• Posons bien d’autres questions, pour mesurer les écarts qui existent entre les écrits, les discours et la réalité que vit notre peuple.
C ’est à partir de la réponse à toutes ces questions que nous allons pouvoir dessiner les contours de l’Algérie de 2020 qui est déjà au pas de la porte, de notre ici et maintenant.
Tag(s) : #Vie politique

Partager cet article

Repost 0