Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau des Démocrates

Espace de rencontres et d'échanges d'expériences en vue de construire des alternatives démocratiques et sociales.

Réseau des Démocrates

Où sont les experts du marché ?

 

Voici le ramadhan ! Avec son tralala habituel, qui ne change jamais. Principal événement : les prix augmentent. Et tout tourne autour. Les gémissements des pères de famille, la morale publique, les prêches religieux et les anathèmes contre les «méchants spéculateurs», ces suceurs de sang, sans foi et sans cœur. Ces hypocrites assis au premier rang des fidèles. Chaque année, ni la scène ni le texte ne diffèrent. C’est que rien n’y fait.

 

Chaque année l’Etat fait des promesses d’importations de viande et de tout produit qui sera, à coup sûr, trop cher pour les petites bourses. Chaque année on espère que ce mois, sacré entre tous selon les principes établis, favorisera la fraternité humaine. Chaque année on fait croire que ce mois frappé du sceau de la générosité évitera aux plus pauvres de se ruiner pour assurer la table dictatoriale, sans laquelle le ramadhan ne serait que l’ombre de lui-même. Cette table vers laquelle se tendent toutes les pensées, dès le réveil et durant toute la journée, passerelle temporelle entre la répression de la faim et l’explosion des sens, au moment de leur libération, le soir venu. Au-dessus de tout, règne le marché, lieu où s’agglutine la masse de citoyens mus par une attirance irrépressible. 

                  Là, les attendent les vendeurs assurés de leurs bonnes affaires. Là, les états d’âme n’ont pas cours. Le poulet hier à 180 DA le kilo, grimpe à 300 DA. Seule explication, entre toutes, c’est rama-dhan et cela passe comme si tout le monde trouvait son compte. Mais tout le monde se plaint. Les clients des détaillants, les détaillants des grossistes, les grossistes des importateurs ou des fournisseurs et tout le monde de l’Etat. Avec raison, peut-être, pour ce dernier maillon. Parce qu’il retient son souffle et qu’il multiplie les déclarations apaisantes, c’est qu’il se sent coupable de la chose. Il yen a d’autres qui devraient se sentir beaucoup plus coupables.

 

Ce sont ces «experts»  en économie qui se cachent au lieu de venir expliquer que c’est le système qu’ils chantent tout le temps qui est le géniteur de tous les maux. On ne leur demande pas grand-chose, juste de ne pas laisser les imams se démener et croire que leurs injonctions vont réguler la situation. Ce serait le meilleur moment, pourtant, de décrire ce merveilleux mécanisme qu’est le «marché», au sens du deus ex machina qui nous est proposé. Ils ne doivent pas, bien sûr, s’en tenir à cette «loi» de l’offre et de la demande et aux effets de yoyo qu’elle provoque sur les prix selon que la demande et la profusion ou la rareté des produits augmentent ou diminuent. Nos «experts» devraient dire que leur économie n’a rien à voir avec la satisfaction des besoins humains, mais qu’elle repose sur l’optimisation du profit du capital. C’est simple et cela ne coûte rien, pas même qu’on leur demande de corriger la chose. Ils auront même le mérite de la franchise de ne pas laisser les gens s’entre-déchirer sur un phénomène qui échappe à leur volonté. Mais ils se taisent. Car ils sont payés pour que les défauts de leur «marché» ne soient pas visibles, du moins pas pour le quidam qui vote et qui doit croire aux «bienfaits de la libre-entreprise». Celle qui ne produit que tant que ça se vend bien et qui s’arrête dans le cas contraire.

B. G.


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

IRIS SAMY 01/08/2011 10:59


TABLEAU en temps reel de la dette Americaine,
Bouteflika, Ouyahia & Co. ne peuvent pas dire qu'ils n'ont pas été prévenu où nous sortir le syndrome de la révolution du Jasmin que personne au monde n'a vu venir. Ils me semble que certains
peuples de ce monde somnolent, le reste du monde sommeille alors que l’Algérie continue de bâiller confondant une sieste pour un coma profond . Il est impératif de se réveiller et sentir le vent de
déroute financière Américaine qui s'approche à grand pas. --------------------------------------------------------------------- Les signes indicateurs que les États Unis vont terminer KO technique
sont palpables. Voici le tableau qui résume exactement l'état de santé économique et financier de ce pays. Ce tableau est en temps réel est montre à quel point ce pays est FINISHED! Le Brou Ha Ha
du congrés Américain est tout simplement une préparation psychologique au reste du monde sur le devenir des USA. A petite dose, doucement mais surement et dans moins de quelques mois et au plus
quelques petites années et le tonnerre financier de Wall Street retentira d'un bout à l'autre de la planète terre. Certains vont ramasser et gagner des sommes d'argents colossales jamais réaliser
dans l'histoire de l'homme et d'autres (peuples et pays) perdront comme jamais dans l’histoire de l'homme, et en un clin d’œil la population mondiale diminuera de quelques centaines de millions à
travers des suicides! Il faut être aveugle, sourd et muet pour ne pas voir et comprendre cette préparation psychologique à juste doses par la haute finance Américaine (Federal Reserve - Ben Bernke
son CEO), les Neocons et la haute finance Juive qui sont finalement arrivés a ne plus pouvoir sucer et les citoyens Américains et le reste du monde, un peu à la Bernad Madoff mais
«continentalement» cataclysmique. -------------------------------------------------------------------- Quelques chiffres: - Dette Totale US = $54,9 trillions! Dette Publique:$14,5 Trillion PIB:
$14,8 Trillion Population: 311 Millions Dette achetée sous forme de bons de trésors par des pays étrangers =$4,5 Trillions dont plus de $157 Milliards déposés par l'Algerie. - Un calcul à la
Mouzabite et on aura les chiffres suivant sur ce que nos $157 Milliards nous rapportent sous forme de bons de trésors Américains. Vous allez vous demandez mais bon sang pourquoi des Bons de Trésors
Américains, et la raison est simple: Quand l'économie mondiale va mal et les rendements dans les marchés boursiers perdent des valeurs de 50% on comprends que la meilleurs stratégie est de ne plus
chercher a gagner de l'argent MAIS de préserver ce que l'on a en achetant des Bons de Trésors car ils sont sûr puisque c'est un état souverain qui les assurent. Mais, les bons de trésors ont des
risques aussi quand le potentiel de dévaluer sa monnaie devient impératif comme c'est le cas du dollar Américains qui ne cesse de perdre de sa valeurs par rapports à l'euro et qui agit plus ou
moins directement sur le taux d'inflation qui rend tout rendement (3% au plus) caduc. Pour vous donner une image sur la perte des placements de l’Algérie et bien les bons de trésors Américains de
-moyen terme - rapporte 0,01%! C'est à dire 1 dollar chaque année pour un investissement de $10,000 ou du kif kif si on place 71 millions de centimes pour avoir 71 DA! Si notre président Bouteflika
et notre premier ministre Ouyahia ne font rien, on ne méritera notre sort. --------------------------------------------------------------------- Solution et Alternatives: Investir dans de grosses
compagnies mondiales, en Algerie dans la recherche et le développement (pharmaceutique, Agro-business, Bio-informatique, TIC, Energy, nano technologies, minerais etc.), faire un appel à projets aux
nationaux et expatriés Algériens toutes technologie et spécialité confondus pour l’étude de concept, développement et réalisation de nouvelles industries (rapatrier juste $1 Milliard et le mettre
sur la table et contempler enfin nos enfants travailler), et finalement et surtout la Finance Islamique! Bien meilleur qu'un dollar par an pour chaque $10.000 en bons de trésors US.