Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Espace conçu pour les Démocrates de tous bords.

Réseau des Démocrates

Les enseignants et leurs maladies

Étude sur un échantillon de professeurs

Après avoir terminé son projet sur l’éducation qui sera présenté à des pédagogues avant d’être publié et défendu.

Le CLA a établi un sondage qui a réuni toutes les données propres aux maladies professionnelles et pour cela nous avons fais appel à des médecins et  à certains enseignants de différents âge qui nous ont aidé à faire cette enquête.

Nous avons remarqué :

-          Un grand lien entre les maladies enregistrées et l’âge de l’enseignant où la plupart ont plus de dix ans d’expérience.

-          25 % partent  en retraite dans les cinq ans qui suivent ce qui fait 15 000.

-          En ce qui concerne l’éloignement du domicile il est de 15 km au centre  et beaucoup plus dans d’autres régions il est beaucoup plus élevé.

Le CLA s’est penché vers les maladies propres au métier d’enseignant pour répertorier  avec l’aide de médecins certaines de ces maladies :


 

Le sondage fait par le CLA a donné les résultats suivants :

Plus de 90% des enseignants souffrent de maladies professionnelles qui sont en relations directes avec leur métier et ceux qui n’ont pas de relation avec le travail ont une relation directe avec les conditions de travail.  Le sondage effectué a donné par classement les résultats suivants :

1. La nervosité et l’anxiété: 60%

2. Douleurs du dos, du cou et de la colonne vertébrale : 50%

3. Douleurs des jambes : 48%

4. Perte de voie : 47%

5 .Sensibilité du nez : 45%

6. Syndrome du colon irritable : 30%

7. Tension artérielle : 30%

8. Migraine : 27%

9. Douleur de ‘l’arthrite : 17%

10. Ulcère minéral : 14%

11. Dépression nerveuse 7.2%

D’autres maladies ont été remarquées tel que : diminution de la vue, sensibilité des yeux, sensibilité de la peau, le diabète.

Remarque si on exclut les nouveaux enseignants les pourcentages seraient deux fois plus élevés.

Ce sondage nous a permis de voir que plus de 60% des enseignants sont atteint d’anxiété et nerveux et nous signalons que la nervosité est une réaction programmée par le corps et comprends 3 étapes :

*Phase préparant le corps à intervenir.

*Phase de résistance où le corps doit s’adapter à l’agression et va trouver des capacités physiques et mentales extrêmes qui permettent à des phénomènes physiologiques de s’interférer pour aider le corps de résister.

* Phase de dépression : lorsque l’anxiété se poursuit et se répète le corps ne peut s’adapter à l’agression et ne peut faire appel aux capacités mentales et physiques pour supporter ce phénomène et de là commence les effets néfastes de la maladie avec les prémices de la dépression.

Et ce phénomène est le plus répandu parmi les enseignants.

Il est temps de se pencher sur le dossier des maladies professionnelles et de trouver des solutions.

Le CLA avait proposé pour diminuer et alerter les risques : une année sabbatique après un certain nombre d’années de travail, la diminution du volume horaire suivant l’ancienneté, permettre les départs volontaires et création de postes aménagés.

Le porte parole du CLA :

HAKEM BACHIR

Appareil   nerveux

Appareil circulatoire

Appareil respiratoire

Appareil digestif

Appareil locomoteur

Migraine

Varices des membres inferieurs

Asthme allergique

Ulcère gastrique

Polyarthrose lombalgie

Dépression nerveuse

Hypertension artérielle

Rhinite allergique

Colon irritable

Arthrose ,hernie discale

Névrose d’angoisse

Angine de poitrine

Dysphonie

 

Sciatique

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article