Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvé dans nos archives ce texte de Viva L'Algérie qui explique bien des choses!

Ce sont des accusations d'une gravité sans précédent lancées contre un dirigeant politique, qui plus est ministre d'Etat et représentant personnel du président de la République. La Justice qui est si prompte à s'autosaisir quand il s'agit de présumés délits de presse ne devrait pas laisser passer. Mas ne rêvons pa!. De quoi s'agit-il. "L’actuel SG s’est entouré de fraudeurs, de commerçants qui traînent des milliards d’impayés aux impôts, des repris de justice et autres délinquants financiers. Il a fait en sorte d’écarter tous les vrais militants du FLN et de les remplacer, sans passer bien évidemment par le vote. Ce qui est à notre sens une grave dérive qu’il faudrait corriger avant qu’ils ne soit trop tard", accuse Mohamed Seghir Kara, porte-parole du mouvement de redressement dans une interview à El Watan.
"A l’heure où nous parlons de la lutte contre la corruption, Belkhadem trouve le moyen d’ouvrir grandes les portes aux affairistes. Selon nos informations, la plupart des mouhafedhs nommés par Belkhadem ne répondent pas aux paramètres d’éligibilité. La plupart traînent des casseroles à la justice et ont réalisé des bénéfices estimés à des milliards de dinars au détriment du Trésor public', enfonce-t-il.
Comme dans une course contre le temps, " les listes électorales pour les législatives ont déjà été établies dans certaines régions et les têtes de liste déjà désignées".
En ligne de mire l'élection présidentielle de 2014. " Il n’a jamais caché son souhait de devenir président de la République si le président Abdelaziz Bouteflika ne se présente pas en 2014. Pour ce faire, il n’y a pas mieux que de s’entourer d’affairistes capables de lui réunir tout le soutien nécessaire lors du scrutin. Ces gens-là peuvent acheter les consciences et les voix". AU SECOURS!!!

VLA

Tag(s) : #Vie politique

Partager cet article

Repost 0