Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


 



Tout le monde ou presque est au courant de la situation qui prévaut dans le Rif marocain et à
Al Hoceima et en particulier de l’arrestation de militants honnêtes par le Makhzen.

En creusant le sujet, on tombe sur l’expression Morocan connection qui souligne que le Rif s’est spécialisé dans la monoculture du cannabis et qu’il produit en abondance du kif que l’on déverse à profusion et à l’instigation/ avec la complicité du Makhzen sur notre pays en empoisonnant notre population.
C’est un complot contre l’Algérie et l’Islam qui ne dit pas son nom.

Voilà une population musulmane passive dont une partie a versé dans le crime (L’Emir Abdelkrim considérait que la consommation du cannabis était contraire aux préceptes de l’Islam) et qui ensuite appelle à l’aide face à la répression du Makhzen.

Les médias droitsdelhommistes à coups d’envoyés spéciaux tels des moutons de Panurge s’émeuvent, s’alarment …
L’envers du décor montre l’internationale des narcotrafiquants en collusion avec les féodaux locaux et leurs complices dans l'appareil d'état qui rêve d’un Andorre rifain, un off shore terrestre, pour organiser les contrebandes de tout genre, le blanchiment d’argent sale, la traite d’êtres humains… et qui instrumentalise la population en parlant d’indépendance, de préservation de la culture, des traditions et autres sornettes.
L’esprit de l’Emir Abdelkrim est loin, très loin !

Les gens qui produisent et/ou font commerce du cannabis ou du kif ne sont ni musulmans, ni patriotes ce sont des délinquants.

Du Maroc à la Lybie, la racaille des féodaux ne rêve que de taifas, de serfs et de butin.
Les peuples qui n’ont pas de mémoire n’ont pas d’avenir ! 
Après la chute en 1248 du Khalifat de Cordoue, ce Phare de l’Islam occidental, les taifas par leurs divisions ont fait le jeu des princes chrétiens et nous avons perdu Al Andalous et ses promesses pour finir dans le kif, la corruption et l’inculture. 

Le verset coranique : Allah ne change rien à l’état d’un peuple, tant que celui-ci n’a pas d’abord changé son comportement intérieur (son âme) est toujours d’actualité.

PS : Il est un fait que la situation économique désastreuse du Rif résulte de la volonté de l’état marocain depuis Hassan II de punir la population mais la culture du cannabis et son extension n’a aucune excuse.

M. MADANI Bouabdallah
madanibouaballah@hotmail.fr

Tag(s) : #Politique internationale

Partager cet article

Repost 0