Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau des Démocrates

Espace de rencontres et d'échanges d'expériences en vue de construire des alternatives démocratiques et sociales.

Réseau des Démocrates

SPORT SCOLAIRE 24 athlètes empêchés de championnats du monde Une « Opération punitive » du MJS


Par Abdou SEGHOUANI

 
Une délégation Algérienne composée de vingt-quatre (24) athlètes, filles et garçons, issus des sélections nationales du milieu scolaire n’ont pas pu se rendre aux Championnats du Monde d’athlétisme scolaires qui doivent débuter aujourd’hui, à Nancy, en France. C’est ce qu’a annoncé la Fédération Algérienne du sport scolaire (FASS) dans un communiqué diffusé jeudi en soirée.
Malheureusement, la délégation Algérienne a été empêchée de prendre part à ces Mondiaux en raison du refus du ministère de la Jeunesse et des Sports. Le département de M. El Hadi Ould Ali, plus précisément la direction générale des sports du MJS, n’a pas jugé utile a refusé de donner suite au dossier de sortie administratif de cette mission. Selon la FASS, le dossier en question « a été déposé au niveau de l’administration centrale du MJS dans les délais requis, avec l’ensemble des documents exigés » ; indique le communiqué de la FASS.
Alors que la FASS « se pose légitimement la question sur le motif de ce refus qui pénalise injustement ces jeunes athlètes et le staff technique qui ont préparé cette échéance importante depuis plus d’une année », il n'est pas osé d'affirmer que ce refus est en relation directe avec la crise ouverte entre le MJS et le COA. Pour beaucoup, il s'agit d'une « opération punitive » du MJS à l’encontre de la Fédération du sport scolaire, dont le président, M. Abdelhafid Izem, est le secrétaire général du Comité olympique et sportif Algérien (COA). M. Izem est un fidèle parmi les fidèles au président du COA, M. Mustapha Berraf.
Etant donné qu’aucun motif officiel, ni écrit n’a été remis à la FASS, celle-ci ne « sait même pas quoi répondre aux interrogations des responsables du Comité d’organisation de ces championnats du monde pour justifier cette défection » de l’Algérie d’un Mondial d’athlétisme du sport scolaire où nos athlètes étaient bel et bien engagés. Et, certains avaient même des prétentions « de podiums et pouvaient honorer l’Algérie lors de ces joutes internationales.
Avant-hier soir, ce sont des athlètes en larmes aux côtés de leurs entraîneurs, déçus et frustrés par cette décision. En somme, encore une fois, nous constatons que les services du ministère de la jeunesse et des Sports sont engagés dans des solutions de facilités, sans penser un seul instant aux intérêts des sportifs Algériens dans des luttes et des querelles où il n’ont rien à voir et n’ont pas la moindre responsabilité.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mounir 25/06/2017 00:22

Si les algériens continuent à pleurnicher sans chercher la riposte sur mesure face à ces réactions abusives, c'est tant pis pour eux. Il faut imposer, fléchir c'est entretenir l'excès.