Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
La réaction semble avoir choisi le grand écrivain pour ridiculiser les intellectuels progressistes, croyant aveuglément que ces derniers ne lui seraient pas solidaires  le cas échéant parce qu’il ne l’a pas été avec Kamel Daoud, mais bien au contraire. Rachid Boudjedra a même tenté d’ enfoncer le talentueux chroniqueur,  en rappelant une étape de sa jeunesse, à la période  où son confrère était agressé par un chef islamiste !
Cette belle  solidarité que nous avons manifesté le 3 juin à Rachid Boudjedra est donc une victoire contre la réaction. Cette réaction a le vent en poupe depuis que le pouvoir l’a mis sur les rails pour dévoyer le soulèvement  d’Octobre 88 avec la pratique de la torture sur les jeunes comme au temps de la colonisation.
Comme on le voit la génération d’Octobre 88 comme celle  de Novembre 54 a été torturée. C’est à la suite de tant de violence  que le projet du socialisme fut définitivement enterré,  pour permettre à la réaction de glisser la génération suivante vers les cieux de la rente.
C’est à juste titre que le rapport au congrès du PAGS  en décembre  1990 note que « la grande lutte au sein de toute la société entre l’ancien et le nouveau trouve son expression au sein même de ce capital privé tiraillé naturellement  entre ses tendances contradictoires soit au parasitisme spéculateur soit au développement des forces productives ».Et depuis  nous constatons que  les islamistes dominent de plus en plus la sphère de l’informel. Ils ont doublement le vent en poupe car la politisation du religieux est comme une nouvelle idéologie que préconisent les décideurs de ce monde depuis leur lutte contre la République Démocratique d’Afghanistan et par la suite de toutes les Républiques arabes et jamais contre un royaume.                                                                                             
 C’est  à l’Université du Kansas qu’il a été décidé de faire de la science de la nature : une opinion .  La religion dans la sphère politique  ne peut pas faire bon ménage avec la fulgurante montée de la science de la nature
Les dirigeants de ce monde se servent des religions pour évacuer une nouvelle fois les  peuples nouvellement indépendants  de la sphère  politique. Et ce n’est qu’un début car pour les autres peuples et particulièrement les leurs ils vont revenir à une stratégie plus douce, plus pernicieuse  celle de la marche contre la science naturelle,  entamée à l’Université étatsunienne  en été 1999. L’Etat du Kansas relègue la théorie de l’évolution au profit d’un enseignement des origines emprunté à la bible.
Le 11 Aout 1999, le conseil de l’éducation fait disparaitre les découvertes scientifiques de l’évolution, des programmes d’examens de l’Etat. La presse de ce temps rappelait le cas des années 20  quand le tribunal de Dayton au Tennessee avait condamné le professeur, John Scopes, au terme d’un long procès, parce qu’il voulait enseigner les thèses de Darwin. Du coup ils écartaient la théorie du big-bang, acte de naissance de l’Univers par les astrophysiciens, et d’autres découvertes scientifiques incompatibles avec la bible. D’autres Etats réagissaient, chacune à sa façon, et certains t allaient jusqu’à interdire l’achat de nouveaux livres parce qu’il y avait trop de Darwin.
C’est l’occasion de se demander comment est enseigné  l’évolutionnisme  dans le monde et particulièrement chez nous. Je peux quand à moi juste vous dire que les  livres de Darwin ne sont pas disponibles dans nos librairies. Si Marx disparait à la tombée du mur de Berlin  de beaucoup de librairies, c’est autour de Darwin après la dissolution de la République Afghane.
Le marqueur de cette offensive contre les acquis des  peuples est  dans la trace du terrorisme-islamiste. Il marque comme ça marche  sans interruption  et officiellement depuis  l’existence du Vatican qui n’a cessé d’œuvrer dans sa lutte contre les non croyants ! Sa victoire contre le monde communiste lui a fourni des ailes.  Le retour au spirituel et non à la pensée devient la mission des  intellectuels des trois religions. Ils  se sont  munis d’une arme diabolique,  celle de faire des sciences de la nature une opinion.
L’islam  des savants est humaniste et l’islam des ignorants est violent. Le premier  recommande le savoir comme il  recommande la propreté ; mais où en est-on ne serait ce que  sur ces deux recommandations ?  

Si les  patrons de ce monde se sont armés de religion pour tromper et asservir les peuples, notre devoir est de nous armer et d’armer les peuples  de science et surtout des sciences de la nature même quand  on se réfère au prophète  puisqu’il  disait « chercher le savoir, jusqu’en Chine »» tout en affirmant que ses  héritiers sont les savants. Ces derniers  disent que tout être vivant  a une conscience innée et que la vie est un foyer d’action et d’expérience. Saadeddine Kouidri

Tag(s) : #Vie politique

Partager cet article

Repost 0