Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau des Démocrates

Espace de rencontres et d'échanges d'expériences en vue de construire des alternatives démocratiques et sociales.

Réseau des Démocrates

Le marché du pétrole chute depuis plus d'une semaine Les Saoudiens tentent de rassurer

 

Les cours du pétrole rebondissaient hier en Asie. Le baril de Light Sweet Crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en avril, prenait 10 cents, à 48,95 dollars, dans les échanges électroniques en Asie. Le baril de Brent, référence européenne, pour le mois de mai, gagnait cinq cents, à 51,79 dollars.


Younès Djama - Alger (Le Soir) - Cela intervient après un léger repli. Jeudi, le WTI a perdu 11 cents à 48,75 dollars au New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent a concédé 7 cents à 51,74 dollars à l'Intercontinental Exchange (ICE). 
Après avoir d'abord supporté l'essentiel de l'effort de baisse des extractions, l'Arabie Saoudite avait semblé montrer des signes d'impatience, selon les analystes, et avait notamment déclaré avoir légèrement augmenté sa production en février. 
Mis à part un rebond mercredi, le marché chute depuis plus d'une semaine, les investisseurs s'inquiétant du manque d'effets des coupes réalisées par l'Opep avec des stocks élevés aux Etats-Unis et dans un contexte de regain de la production américaine, dopée par les extractions de pétrole de schiste.
Le ministre saoudien de l'Energie a déclaré jeudi à Bloomberg que les accords de réduction de la production - conclus fin 2016 par l'Opep en son sein et avec d'autres - pourraient être prolongés au-delà de la fin juin «si les marchés n'étaient toujours pas confiants dans les perspectives» de l'industrie pétrolière. «Le prix du WTI est soutenu à 48 dollars et les propos saoudiens sont venus encourager encore les cours», a déclaré un analyste. 
Les accords Opep avaient provoqué une hausse des cours à plus de 50 dollars du baril, mais cela a encouragé la production américaine de pétrole de schiste, menaçant de réduire à néant les efforts de rééquilibrage du marché. 

Stocks mondiaux de pétrole en augmentation 
Les stocks mondiaux de pétrole ont continué d'augmenter au mois de janvier malgré l'entrée en vigueur en début d'année d'accords pour réduire la production afin de soutenir les prix, indique le dernier rapport mensuel de l'Opep publié mardi. 
Les cours du baril sont retournés à la baisse à la publication de ce rapport et les indices boursiers européens qui n'y étaient pas déjà ont plongé dans le rouge. Les stocks ont atteint 278 millions de barils, un niveau supérieur à leur moyenne des cinq dernières années, précise l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.
Les pays membres de l'Opep respectent de mieux en mieux les accords de réduction de la production mais la prévision de l'offre est en hausse pour les producteurs extérieurs au cartel, explique le rapport, qui cite notamment la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis. 
«En dépit de l'ajustement de la production, les stocks ont continué d'augmenter, pas simplement aux Etats-Unis mais également en Europe», lit-on dans le rapport. «Les accords sur la production n'en ont pas moins fourni un plancher aux cours», lit-on encore dans le texte. 
Y. D.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article