Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

le 12.03.17 | 12h00 Réagissez

 

La commission de recours de la Fédération algérienne de tennis (FAT) se réunira cet après-midi, pour statuer sur les dossiers de candidatures rejetés pour l’élection à la présidence de la fédération. Au cours de cette réunion, les membres de la commission statueront sur la question des recours déposés par les candidats en question.

La commission de candidatures, qui s’est réunie avant-hier, a admis quatre candidats pour la succession au poste de président de la FAT, à savoir le président sortant Mohamed Bouabdallah, Mohamed Tahar Azzi, Mohamed Bessaâd et Abdelkader Ataba. Le président de la commission de candidature a rejeté la décision du ministère de la Jeunesse des Sports relative à l’inéligibilité du président sortant, Mohamed Bouabdellah. Sur ce sujet, Bouabdellah nous a contacté hier pour apporter des éclaircissements par rapport à la décision du MJS «Tout d’abord, je me réjouis de l’impartialité de la commission de candidatures et à sa tête Abdelghani Bacha, qui n’a pas pris en ligne en compte la décision du MJS. Il a respecté la loi, vu que mon éligibilité signée par le secrétaire général du MJS n’a aucun fondement juridique. En plus, je n’ai reçu à ce jour aucune notification de la part des services du ministère de la Jeunesse et des Sports. J’assume totalement mes propos, seule la justice a le droit me déclarer inéligible. Car l’élu a le droit constitutionnel.»

Chafik Boukabes
Tag(s) : #Vie Sportive

Partager cet article

Repost 0