Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

le 20.02.17 | 10h00 Réagissez

 
	Après Renault et Hyundai, la première Volkswagen algérienne sortira des usines de Sovac en juin 2017

 
Après Renault et Hyundai, la première Volkswagen...

 

A Sidi Khettab, aux abords de la RN90 reliant Relizane à Mostaganem, une vaste plaine s’étend à perte de vue. Ici, la terre est fortement saline. Depuis quelques mois, cette localité abrite un nouveau site industriel.

Un site qui s’étale sur 150 hectares et qui accueille l’implantation de la fameuse usine de montage de voitures de la marque Volkswagen. Nos tentatives d’accéder à l’intérieur de ce site en chantier ont été vaines. De loin, nous avons pu constater le rythme effréné des travaux que réalisent les ouvriers chinois sur place.

C’est la course contre la montre pour être dans les délais impartis pour le lancement de cet ambitieux projet. Les engins roulent dans tous les sens, les topographes, les maçons et les manœuvres sont à pied d’œuvre.

Lancés quelques jours après la signature du contrat, le 27 novembre dernier, les travaux ont enregistré un taux d’avancement remarquable puisque les ateliers de fabrication sont bien visibles et n’attendent que l’installation des chaînes de montage. Le mur de clôture est à sa finalisation et les travaux de réalisation du bloc administratif vont bon train, comme en témoigne la vivacité des employés.

Fruit d’un partenariat entre le groupe Sovac et le géant allemand, ce projet suscite l’intérêt et l’engouement des habitants de cette petite commune dont la jeunesse est en proie au chômage. «Je suis très sensible à tout ce dynamisme qui se manifeste dans la commune et qui ouvre de grands horizons en matière de création d’emplois», a souligné Zekri, un jeune de Sidi Khettab, titulaire d’un diplôme en électricité automobile. «Nous suivons avec impatience les travaux de réalisation de ce pôle industriel où j’espère décrocher un poste de travail durable», a-t-il affirmé. «Je me suis inscrit à l’ANEM. Je suis très optimiste quant à mon avenir», poursuit-il.

Même son de cloche chez Benouda, un tôlier de la zone éparse Belhacel, une commune limitrophe de Sidi Khettab. «Tous les jeunes de la localité sont branchés sur le devenir de cette étendue de terre longtemps abandonnée», a-t-il lancé en précisant que «l’usine de Volkswagen aura une grande portée dans le développement de la sphère économique de la région et constituera une aubaine pour la frange juvénile rongée par le chômage», dit-il.

Pour Miloud, un cadre universitaire, «cette usine de montage de véhicules de renommée mondiale sera inévitablement le noyau autour duquel se grefferont moult entreprises». «Je suis persuadé que dans un avenir proche, l’on assistera à l’émergence d’une myriade de petites fabriques en rapport avec les besoins de cette usine», a-t-il dit.

Du côté des officiels, c’est le grand satisfecit. «Nous suivons de près l’évolution des travaux de réalisation de cette usine appelée à générer pas moins de 1400 emplois directs dans la région», a tenu à nous souligner un cadre de la direction de l’industrie qui précisera pour la circonstance que «le projet se réalisera sur plusieurs étapes dont la première consiste en la réalisation de quatre ateliers d’assemblage sur 40 ha».

Il est à souligner que le groupe Sovac prévoit pour sa première année d’exercice la production de 10 000 véhicules. «En plus de la contribution à la création d’emplois, cette usine ouvrira de nouveaux horizons pour la sous-traitance et déclenchera aussi le processus d’intégration», a ajouté ce responsable en soulignant que «la modernisation de la chaîne de production de la boulonnerie de Oued R’hiou constituera un atout pour elle de décrocher un contrat de soutra-tance». Lors de sa dernière visite dans la wilaya, le ministre de l’Industrie n’a pas manqué d’afficher sa satisfaction quant à la qualité des produits de cette unité.

Issac B
Tag(s) : #Vie politique, #Vie economique

Partager cet article

Repost 0