Emmanuel Macron n'a pas encore de programme en bonne et due forme : le « contrat pour la France » du candidat à la présidentielle qui entend surmonter « les clivages » sera annoncé fin février. Mais sa pensée économique (libérale) est connue, et depuis cet automne il a déjà formulé quelques propositions pour lancer la « révolution » qu'il appelle de ses vœux.

 

 

Dans Introduction inquiète à la Macron-économie (éd. Les petits matins), Thomas Porcher (professeur à la Paris School of Business et membre des Économistes atterrés) et Frédéric Farah, professeur d'économie à Sorbonne-Nouvelle ont décortiqué d'un point de vue critique la pensée économique de l'ancien banquier et secrétaire général adjoint de l'Élysée de François Hollande. Leur verdict est sévère : « Derrière une modernité apparente se trouve en réalité une vision régressive de l’économie. »

Nous leur avons donc proposé de commenter des extraits vidéo dans lesquels Emmanuel Macron donne sa conception de l'économie et où sont consignées ses principales annonces économiques et sociales.