Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau des Démocrates

Espace de rencontres et d'échanges d'expériences en vue de construire des alternatives démocratiques et sociales.

Réseau des Démocrates

Les solutions existent

Par Saci Belgat

Il n'a jamais autant plus ou presque à Mostaganem depuis fort longtemps. la nuit du vendredi à samedi, le tonnerre n'a pas cessé de gronder , une pluie drue et par moment fine a arrosé la terre assoiffée, quelle belle et précieuse divinité. Au matin, de ma fenêtre je scrute la mer et le chelif est en furie- ses eaux brunes chargées de limons tracent un sillon en mer de l'embouchure à la rade du port de la ville.

C'est 200 millions de m3 d'eau/an que le chelif offre forcé et généreux à la mer - un gâchis dirons certains, d'autres vous dirons que c'est grâce à cette eau chargée de limons que vit et prospère crevette royale de Mostaganem et sardine. D'un point de vue agricole c'est une perte sèche malgré le barrage du chelif (50 millions de m3) en amont et le barrage de stockage de kerrada (70 millions de m3).

le problème, il est dans les nappes phréatiques du plateau de mostaganem, leur niveau piézométrique a perdu entre 15 et 30 mètres et les agriculteurs en souffrent - quelle solution, un barrage en aval dans la commune de sidi Bel Attar - ce n'est pas envisageable pour deux raisons- 1- le coût de l'ouvrage qui sera exorbitant - 2 - cet ouvrage sacrifiera cette vallée fertile- la solution idoine que nous avons esquissée en discussion (Aziz Mouats, Mohamed Abbou en fin connaisseur de l'hydraulique ) serait de réalimenter la nappe à partir de l'oued chellif. La station de décantation et de pompage existe.

C'est celle de l'ex Sonic qu'il faudrait remettre en service et installer une conduite d'eau vers les puits de réalimentation de la nappe par injection. le dénivelé est faible + 50 mètres, il nécessite une faible pression et la suite sera assurée par gravité.

Au lieu de s'échiner à promouvoir des dépenses de prestige, notamment l'aéroport de mostaganem sans aucun intérêt, la société qui se dit civile à Mostaganem, peut plaider cette solution, très utile et bénéfique pour Mostaganem, ses agriculteurs et l'économie nationale.

La mise en oeuvre est facilitée par l'existence des ouvrages et par la mobilisation des agriculteurs qui peuvent participer à son financement dans un partenariat fécond entre public et privé. A vous les sociétaires de la société civile de saisir l'offre au vol au lieu de vous tartiner les méninges entre tramways qui n'en fini pas de faire du surplace et aéroport pour faire comme les autres et voyager de mostaganem à alger en avion taxi, un caprice de riche, qui plus est ne veut rien sortir de sa poche.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article