Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


 

Un jour, le Khalif Haroun Errachid, l'Empereur des Empereurs, le roi des rois, a prié son Dieu Allah rabi el alamine, pour lui demander un signe pour sa vie, de la valeur de son grand et immense Empire et surtout sur sa façon de gouverner. Il était très pieux et très juste. Il n'avait pas de harem comme se plait le monde occidental à l'affirmer, mais aimait une seule femme qui s'appelait ZOUBEIDA. Elle était très cultivée, très instruite et avait une grande personnalité. Elle formait avec son mari un couple exemplaire.

<3
Un soir, alors qu'il était très fatigué, le monarque s’était mis au lit et s'était endormi tout de suite pour voir l'un des plus superbes rêves de sa vie et le plus insolite. Il s'était vu en rêve dans un grand désert sans provisions et sans eau. Il aurait donné cher pour une seule goutte d'eau pour se désaltérer.Tout d'un coup le voilà devant une personne qu'il n'aurait jamais rencontré dans un endroit pareil. C'était certainement un Ange descendu du ciel ou un Djinn monté des enfers. Personne ne le savait. L'étrange apparition tenait dans sa main une petite fiole remplie d'eau. Il s'était adressé au Khalif Haroun pour lui offrir la fiole en échange de la moitié de son immense royaume. Haroun errachid, allait mourir sans eau et que pouvait il faire d'un royaume . Sans une ni deux, il était d'accord et il avait signé un acte qui stipulait qu'il offrait la moitié de son royaume contre une goutte d'eau.
Ayant bu son eau, le Khalif s'était mis à crier très fort devant son insolite compagnon. Une douleur insupportable le tordait dans tous les sens. Il ne pouvait pas évacuer son urine. Tout était bloqué, les reins et l'eau bu était devenue dans son corps une matière qui pouvait le tuer. L'Ange ou le Djinn s'était avancé avec un autre acte qui stipulait une guérison contre l'autre moitié du royaume. Comme la douleur était forte et que le Khalif n'aspirait qu'à un seul instant de détente, il accepta et signa pour donner ce qui lui restait de son empire.
Une seconde après ce cauchemar, Houroun s'était réveillé et avait réveillé son épouse pour lui dire:" Mon empire ne vaut absolument rien. A partir d'aujourd’hui, je ne lui accorde aucune importance; je me consacre maintenant entièrement aux actes qui ont de la valeur pour l'homme en général et pour les pauvres en particulier. Je rendrai justice et je distribuerai aux nécessiteux les vivres dont ils ont besoin. Je donnerai le meilleur de ce que je possède. J'aimerais rencontrer mon Dieu avec beaucoup de bonnes actions et rien dans les mains des biens de ce monde". Pourquoi répondit la belle Zobeida ? Pour la simple raison, rétorqua Haroun, que mon immense Empire ne vaut pas plus cher qu'une goutte d'eau en plein désert et une pisse normale".

Tag(s) : #La voix des poètes et des conteurs

Partager cet article

Repost 0