Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau des Démocrates

Espace de rencontres et d'échanges d'expériences en vue de construire des alternatives démocratiques et sociales.

Réseau des Démocrates

GRÈVE DES COMMERÇANTS À BOUIRA Ce n'est qu'un mauvais souvenir

Par 

Taille du texte :  
L'ambiance générale était à l'apaisementL'ambiance générale était à l'apaisement

Unanimement, les commerçants qui ont fermé les deux premiers jours disent n'avoir pas compris ce qui se passait.

Hier la totalité des commerces étaient ouverts à Bouira. La grève lancée à travers les réseaux sociaux par des cercles occultes n'a pas eu l'effet voulu par ses instigateurs. Unanimement, les commerçants qui ont fermé les deux premiers jours disent n'avoir pas compris ce qui se passait. «Au départ je pensais que c'était une grève dûment réfléchie contre les nouvelles taxes incluses dans la loi de finances. En voyant ce qui s'est passé ailleurs, j'ai vite compris le remake de 1988 qui nous a conduits à cette décennie noire et qui a profité aux criminels», commente Saâd, un libraire. La wilaya de Bouira a connu quelques tentatives de dé-
stabilisation, notamment dans la région est avec la fermeture des routes au niveau de Raffour, de Chorfa et de Taghzout, la destruction d'un abribus au chef-lieu de wilaya, une tentative d'obstruer la voie du côté de la cité Oued Hous avec des pneus brûlés. Les choses sont rentrées dans l'ordre grâce à un travail de proximité effectué par les responsables en étroite collaboration avec le mouvement associatif. Les services de sécurité ont aussi fait preuve d'un professionnalisme sans égal en privilégiant le dialogue et la discrétion dans leurs missions de préservation des biens et des personnes.
Aucun incident majeur chez les quelques commerces restés ouverts n'a été enregistré. Hier encore, des personnes non identifiées ont encore tenté de faire durer la fermeture en recourant à la menace, notamment au quartier des 1100 Logements. La police a déployé un important dispositif de sécurité prêt à intervenir à la moindre plainte d'une personne menacée. Les numéros verts ont été rappelés aux commerçants et aux citoyens désireux de faire appel à leur soutien.
L'ambiance générale était des plus normales, les familles sont ressorties faire leurs emplettes et les commerçants ont vaqué à leurs occupations dans une atmosphère sereine et confiante. La tentative de déstabilisation du pays à travers une grève a été déjouée grâce à la raison et au civisme des citoyens.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article