Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Communiqué

 

Une rafle de la police dans les rues d’Alger du premier décembre 2016 a ciblé  prés de 1400 migrants et réfugiés subsahariens parmi eux des enfants, des femmes, et des demandeurs d’asile, emmenés vers un camp de jeunes à Zélalda où les autorités ont entamé leur transfert dans des bus à Tamanrasset pour une éventuelle expulsion.

Ajoutant à cela les derniers affrontements entre les habitants de Dely Ibrahim et les migrants subsahariens la nuit du samedi 26 novembre 2016.

 

Face à cette situation;

  • Le RAJ exprime son inquiétude face la recrudescence des actes de violence et de racisme à l’égard des migrants subsahariens dans une société qui a tant souffert de l’indigénat.
  • Le RAJ condamne avec énergie cette opération d’humiliation  qui constitue une grave violation des droits des migrants et des engagements internationaux de l’Algérie.
  • Le RAJ demande l’arrêt immédiat de ce genre d’opérations et Interpelle les pouvoirs publics sur leurs responsabilités d’assurer la sécurité, de respecter et de garantir les droits des migrants conformément aux standards internationaux des droits humains.
  • RAJ exprime sa solidarité aux migrants et migrantes et réitère son attachement au principe de la liberté de circulation de personnes.

 

Alger le 04/12/2016

P/RAJ

Le Président

Abdelouhab Fersaoui

Tag(s) : #Droits humains, #Communiqués

Partager cet article

Repost 0