Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 
Ted Morgan. D. R.

Ted Morgan. D. R.

Dans un communiqué adressé à notre rédaction, Maître Boudjemâa Khaled, avocat de Yacef Saâdi, annonce le dépôt d’une plainte au tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, suite aux affirmations mensongères contenues dans le livre de «l'agent de propagande» Ted Morgan, Ma Bataille d'Alger. «Nous vous confirmons, aujourd'hui, à travers cette déclaration, le dépôt de plainte, à la date du 30 octobre 2016, contre M. Ted Morgan, auprès du Tribunal de grande instance d'Alger», fait savoir Me Boudjemâa Khaled. Il rappelle que «M. Yacef Saâdi en a parlé lors d’une conférence de presse dans laquelle il a été question d'un futur dépôt de plainte contre cet agent de propagande, Ted Morgan». L’avocat de Yacef Saâdi précise que cette action en justice «vise à remettre les choses dans leur contexte réel et apporter les preuves et témoignages qui contredisent les circonstances dans lesquelles a eu lieu le démantèlement de la Zone autonome d’Alger, dans un premier lieu, et l'arrestation du groupe Ali, Hassiba, petit Omar et Bouhamidi, dans un second lieu».

Le responsable de la Zone autonome historique d’Alger pendant la guerre de Libération avait, pour rappel, réagi dans une lettre transmise à Algeriepatriotique, en juillet dernier, aux assertions du soldat de l’armée coloniale Ted Morgan, de son vrai nom Sanche de Gramont, dont les passages incriminés avaient été repris par certains médias nationaux. Dans sa réponse, Yacef Saâdi avait dévoilé la véritable mission de Ted Morgan. «Nous connaissons tous, et moi personnellement plus que les autres, les dégâts perpétrés par ce département auquel vous étiez attaché et par le biais duquel vous vous êtes exercé au mensonge, à la diversion et à la tromperie. Mais vous étiez, surtout, témoin de violences et d'atrocités perpétrées durant la “Bataille d'Alger” – comme vous le précisez si bien dans votre livre», avait rétorqué l’ancien chef de la Zone autonome.

Yacef Saâdi avait, alors, invité l’auteur du livre à présenter les preuves de ses allégations. «Avez-vous les moyens – je veux dire les preuves suffisantes – qui vous permettent de me charger de la sorte ? En tout cas, je vous mets au défi de m'en montrer une, au moins une, dûment authentifiée comme celles que je détiens aujourd'hui ! Et là, franchement, je doute fort que vous ayez quelque chose qui tienne la route ! Ce en quoi je vous pose une autre question : avez-vous la force de vous défendre demain, devant un tribunal juste, lors d'un procès équitable qui mettra fin à votre audace, voire à votre effronterie, et me donnera raison devant mon peuple tout en vous ridiculisant aux yeux du monde ?» s’était insurgé le compagnon des quatre martyrs de La Casbah.

Yacef Saâdi avait annoncé qu’il comptait utiliser les voies légales contre Ted Morgan «pour défendre mon honneur et l'honneur de mes compagnons, qui ne sont plus de ce monde et qui ont consenti le sacrifice suprême», tout en appelant cet ancien sous-lieutenant d'un régiment sénégalais de l'infanterie coloniale à «faire amende honorable» et à «demander pardon». «Non pas à moi seulement mais à tous les patriotes de mon pays», avait-il précisé. Il avait également invité ce soldat français à «cesser» sa «campagne de diversion, une campagne fallacieuse et savamment préparée dans des officines spécialisées de la guerre psychologique pour occulter les véritables responsables du drame algérien, d'insatiables criminels qui, eux, doivent être traînés devant les tribunaux, à l'image de celui de Nuremberg, pour crimes de guerre ou crimes contre l'humanité».

Mohamed El-Ghazi

Tag(s) : #Vie politique, #et judiciaire

Partager cet article

Repost 0