Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réseau des Démocrates

Espace de rencontres et d'échanges d'expériences en vue de construire des alternatives démocratiques et sociales.

Réseau des Démocrates

SON CHEF A ÉTÉ ABATTU JEUDI PAR L’ANP :  Daesh frappé à la tête

 

 

 

L’ANP vient d’asséner un coup du genre de ceux qui peuvent avoir des retombées incommensurables dans la lutte antiterroriste, notamment contre les groupuscules qui tentent, depuis près de deux ans maintenant, de prendre le relais de Jund-al-Khilafa, la branche algérienne de l’Etat islamique.


En effet, dans la matinée de jeudi, selon une information mise en ligne sur le site du ministère de la Défense, «suite à une embuscade tendue près de la commune de Oued-Zehour, dans la wilaya de Skikda/5°RM, un détachement de l'Armée nationale populaire a éliminé les deux dangereux terroristes Hebbache dénommé Abou Doujana et Benaldjia dit Abderrahmane.

L'opération a permis de récupérer deux pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, une paire de jumelles, des grenades et une quantité de munitions ainsi que neuf téléphones portables». Ce que ne dit pas le communiqué du MDN, c’est que le terroriste Sadek Hebbache, connu sous le pseudonyme d’Abou Doujana, est en fait une des têtes pensantes d’un groupe activant à l’est du pays, identifié comme étant katibat Al- Ghoraba et mis sous l’autorité d’un certain Abou Hammam, Laouira de son vrai nom, et qui s’était mis dans la tête l’idée de prendre la suite de la toute première filiale de Daesh en Algérie, Jund al-Khilafa après, d’abord, l’élimination de Abdelmalek Gouri, que l’ANP a abattu il y a près de deux ans aux Issers, puis l’anéantissement total du même Jund al- Khilafa en Kabylie avec l’arrestation, à Yakourene, à l’est de Tizi-Ouzou, en mars dernier, de D. Ahmed, un des derniers éléments qui le composaient, du moins ayant fait partie des premiers éléments ayant clamé leur sédition d’Al-Qaïda au Maghreb pour rejoindre les rangs de Daesh en signant leur allégeance à la nébuleuse commandée par Abou Bakr Al Baghdadi

avec le kidnapping puis l’assassinat du touriste français Hervé Gourdel en septembre 2014 en Haute-Kabylie. Abattu jeudi donc, Sadek Hebbache, ou Abou Doujana, était en fait le second chef du groupe ayant décidé de prendre la relève de Jund al-Khilafa, au nom de Daesh. Selon certaines sources, la lutte de ce ponte du deuxième groupe ayant l’ambition d’activer au non de Daesh en Algérie a pris un tournant décisif tout juste avant la fin de l’été, lorsque du nord de la ville de Constantine, une grande opération a été déclenchée à Djebel Ouahch, dans les environs de Constantine, par l’ANP avec des prolongements jusqu’au massif de Béni Oulbane, dans la wilaya de Skikda, pas très loin du lieu où Abou Doujana a été éliminé jeudi. Cette opération de la fin du mois d’août a été déclenchée par l’ANP juste après la découverte d’un lot de bombes de fabrication artisanale récente. Ainsi, les fins de semaine se suivent et se ressemblent pour les groupes terroristes encore en activité au nord du pays. Pour le troisième jeudi de suite, après l’opération ayant abouti à l’élimination de quatre terroristes au sud de Batna, puis le week-end dernier à Baghlia où un terroriste de la première heure a connu sa fin de cavale, ce week-end a été entamé avec la mise hors d’état de nuire de l’une des têtes pensantes de l’organisation terroriste au nord du pays, et cela ne va pas sans induire une nouvelle tournure à la traque menée par l’ANP. 
M. Azedine

Nombre de lectures : 2819

 

Format imprimable  Format imprimable

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article