Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DÉCLARATION du RAJ


Octobre 88, octobre des libertés, de l'espoir, date pour la quelle le
masque de la gestion autoritaire et despotique de l'État est tombée à
jamais où des centaines d'Algériens sont morts sur fond d'une crise
multidimensionnelle à tous les niveaux politique, économique et
s
ociale.

Octobre 88 a libéré la parole et a ouvert la voie pour la construction
d'un Etat de droit, de liberté et de justice sociale. Malheureusement
les forces de l'obscurantisme ont repris le dessus, et le rêve de la
liberté et de la justice confisqué, la parenthèse vite refermée avec
la remise en cause des acquis chèrement arrachés par le sacrifice des
Algériennes et Algériens. 28 ans après les tragiques évènements
d'Octobre 88, le bilan n'est guère reluisant.

Les libertés d'associations, de réunions et d'expression sont bafouées
quotidiennement avec un arsenal de lois répressives et arbitraires
avec des atteintes quasi-quotidiennes aux libertés individuelles et
collectives. Le pays traverse une crise politique, économique et
sociale, crise institutionnelle à tous les niveaux de l'État. Le pays
vie au rythme des feuilletons de la corruption qui ont touché tous les
niveaux de l'Etat.

La manne pétrolière n'est plus là pour acheter la paix sociale et les
consciences. Le délitement des institutions a atteint des niveaux
alarmant et les prémisses d'Octobre 88 se manifestent de plus en plus,
le pays est au bord de l'explosion sociale. C'est dans ce contexte
délétère que nous commémorons les évènements d'Octobre 88 contre
l'oublie et réaffirmer notre attachement au combat pour la liberté et
la construction d'une république démocratique et sociale.

Face à la crise et à la fuite en avant du pouvoir avec des mesures
économiques et sociales caractérisées par improvisation et le manque
de volonté d'engager un débat national pour la sortie de la crise, la
société civile avec toutes ces composantes associations, syndicats,
partis politiques et l'élite nationale est plus que jamais interpellée
afin de conjuguer tous les efforts et créer les synergies nécessaires
qui permettront d'engager un débat large et constructif permettant
l'avènement d'une société civile forte et autonome, porteuse d'une
alternative au chaos, et redonnera un nouveau souffle aux
revendications sociales, et pour construire un rapport de force
nécessaire en faveur de la construction d'un état de droit et de
justice sociale.

Fidèle à l’idéal d’Octobre 88 et aux luttes démocratiques menées
depuis l'indépendance, pour la mémoire et contre l’oubli, pour le
respect des libertés démocratiques et pour la justice sociale, le RAJ
organise un rassemblement pacifique le mercredi 05 Octobre 2016 à la
place sise en face du théâtre national Algérien « TNA » à partir du
12h30.
Toutes et tous, ensemble pour que le 05 Octobre soit décrétée journée
nationale pour la démocratie.

Alger le 04 octobre 2016
P/RAJ
Le président
Abdelouhab Fersaoui


PROGRAMME :


Samedi 01 octobre 2016 :

10h00-12h00 : Conférence débat sur « la violence comme valeur culturelle»

Animée par :

v M.Arous Zoubir : Sociologue et chercheur associé au CREAD.

v M.Kamel Belabed : Porte parole du collectif des familles des Haraga
disparus en Méditerranée

Mercredi 05 octobre 2016 à partir de 12h30:


Rassemblement pacifique en hommage aux victimes des événements
tragiques d’octobre 88 au niveau de la place en face le Théâtre
Nationale Algérien (TNA), « Square ».


Vendredi 07 octobre 2016 :


10h00-12h30 : Conférence débat sur « Les libertés démocratiques 28 ans
après octobre 88 »

Animée par :

v M.Messaoud Boudiba : Porte parole du CNAPEST

v Me Nourdine Benissad : Président de la LADDH

v Elkadhi Ihsane : Journaliste et Directeur de Maghreb Emergent

14h00-16h30 : Conférence débat sur « Lutte pour l’égalité et contre
les violences faites aux femmes »

Animée par :

v Mme Fatma Oussedik: Sociologue et membre du réseau Wassila

v Mme Chrifa Kheddar : Présidente de l’association Djazairouna

v Mme Nafissa lahrache : Présidente de l’association Femme en Communication

v Melle Tinhinane Makassi : Présidente de l’association Tharwa Fadhma nSoumer





Samedi 08 octobre 2016 :


10h00-12h00 : Conférence débat sur « la situation politique économique
et sociale du pays »

Animée par :

v Mme Louisa Dris-Ait-Hamadouche : Politologue et enseignante à la
faculté des Sciences politiques d’Alger

v M.Abdelatif Rebah : Economiste et expert en énergie et auteur de
plusieurs ouvrages sur les questions économiques en Algérie

v M.Hakim Addad : Militant politique

Contre l’oubli, pour la mémoire et le combat pacifique continu

Tag(s) : #vie politique

Partager cet article

Repost 0