Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué: RAJ dénonce la répression du rassemblement de SOS Disparus

Au Moment où l’Assemblée Populaire Nationale débat la situation des droits humains en mettant en place un nouvel organe dit de « protection et de promotion des droits humains », on assiste à des violations et atteintes aux droits humains notamment dans le volet des libertés d’expression, de rassemblement et d’association.

Le rassemblement pacifique des mères des disparus forcés, organisé par CFDA et SOS Disparus, tenu aujourd’hui jeudi 29 septembre 2016 à 10h00 devant le siège de l'APN demandant vérité et justice sur le sort de leurs proches a été interdit d'une manière froide sous le regard des « représentants du peuple », plusieurs mamans et personnes venus assister au rassemblement dont des enRAJés ont été arrêté et embarqués.

On ne peut construire un Etat de droit et de justice sociale sans la réconciliation des Algériens (es) avec leur passé, sans dispositifs et lois garantissant la protection et la préservation de la liberté d'expression, de réunion et de manifestation, préservant la mémoire et bannissant toutes formes d'amnésie et d'oublie des sacrifices des Algériens (es).

Cet acte répressif est un symptôme de la schizophrénie politique du pouvoir et un indice de l’absence de volonté politique de promouvoir les droits humains et une volonté manifeste d'occulter à jamais la quête de la vérité et de la justice sur toutes atteintes aux droits fondamentaux des Algériens (es).

Le Rassemblement Actions Jeunesse (RAJ) :

  • Dénonce avec force la répression du rassemblement pacifique des familles des disparus et le recours à la force pour étouffer toutes contestations citoyennes et pacifiques.
  • Exige la libération immédiate des personnes arrêtées.
  • Considère qu'on ne peut avoir une vraie réconciliation sans le concours de tous les algériens (es) et en préservant leurs droits à la vérité et la justice et en abrogeant la loi dite de charte de la paix et de réconciliation nationale basée sur l'impunité et la volonté de faire taire toute revendication de vérité et de justice.
  • Interpelle les pouvoirs publics sur les atteintes à la liberté d’expression, de réunion et de rassemblement pacifique garanties par la constitution algérienne et les conventions internationales ratifiées par l’Algérie.
  • Salue le courage, l’engagement et la détermination des familles des disparus pour faire la lumière sur le sort de leurs proches et réitère sa solidarité et son soutient aux revendications en demandant vérité et justice.

Alger le 29/09/2016

P/RAJ

Le Président

Abdelouhab Fersaoui

Tag(s) : #Vie politique, #Droits humains

Partager cet article

Repost 0