Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sélection nationale de football lors d’une séance...
La sélection nationale de football lors d’une séance...

le 04.08.16 | 10h00 Réagissez

Trente-six ans après les JO de Moscou (1980) et l’unique participation d’une sélection nationale de football, le football algérien renouera avec la compétition olympique ce soir, à l’occasion de la confrontation qui opposera, au stade olympique de Rio de Janeiro, l’EN espoir à son homologue du Honduras.

C’est donc l’heure de vérité pour la bande à Pierre-André Schürmann, huit mois après avoir décroché son billet pour les JO de Rio et l’exploit réalisé en décembre dernier, où les Verts avaient raté d’un cheveu le titre africain en se faisant battre en finale de la CAN-2016 par le Nigeria.
Les coéquipiers du capitaine Kenniche entament la compétition ce soir, en affrontant un adversaire inconnu, mais qui ne cache pas ses prétentions pour décrocher un billet pour les quarts, dans un groupe relevé comprenant le Portugal et l’Argentine. Un premier match et une motivation certaine pour les Algériens, qui ne jurent que par la victoire.

D’ailleurs, bien que Schürmann ait annoncé, lors de son premier point de presse à Rio, qu’aucun objectif n’a été assigné à son équipe, les joueurs, eux, veulent réussir ce premier test. Les «Olympiques» disputent un tournoi important que sont les JO sur une terre brésilienne que le football algérien a marqué de son empreinte, il y a tout juste deux ans à l’occasion du dernier Mondial, en passant le cap du premier tour et en étant difficilement éliminé en 8es de finale par des Allemands qui seront sacrés champions du monde. Bounedjah et consorts veulent absolument marcher sur les traces de leurs aînés. La motivation est donc là, mais la réalité du terrain sera tout autre, puisqu’en face, c’est aussi une équipe du Honduras qui veut réussir son entrée en lice. Et comme l’Algérie, elle veut débuter par une victoire avant d’affronter les deux prétendants de ce groupe D, l’Argentine et le Portugal.

La sélection nationale a connu un renfort de taille avec l’arrivée de Bounedjah et Bendebka en attaque, mais aussi Demou en défense, qui lui a donné plus de punch, de l’aveu même du technicien suisse. Une nette amélioration du rendement de l’équipe, qui a fourni de belles prestations lors de ses quatre derniers matchs amicaux, et surtout de son efficacité offensive, maillon faible jusque-là, augurant une bonne entrée en lice.
Le rêve est permis et l’idéal serait de bien commencer le tournoi face au Honduras, avant d’affronter le Portugal et l’Argentine, afin de garder une réelle chance de créer l’exploit d’une qualification pour les 8es de finale, comme ce fut le cas en 1980 à Moscou, du temps de Belloumi, Madjer et Assad.

Tag(s) : #Vie Sportive

Partager cet article

Repost 0