Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean-Pierre Lledo. D. R.
Jean-Pierre Lledo. D. R.

ARTICLE | 29. JANVIER 2016 - 13:01

Désabusé, déraciné et finalement dénaturé, il ne reste plus rien de ce que Jean-Pierre Lledo voulait faire croire sur ses engagements et ses convictions quand il fréquentait en Algérie le milieu des artistes et intellectuels. L’animosité qui a toujours caractérisé ses relations personnelles et professionnelles a dégénéré en une haine déclarée à l’égard de l’Algérie et des Algériens, y compris contre ceux parmi ses anciens amis et camarades qui avaient accepté de supporter ses dérives qu’il couvrait par sa «filiation communiste algérienne» et dont il se sert maintenant pour tromper les destinataires de ses messages qui ne le connaissent pas encore sous son vrai visage.

Ce qui dérange Jean-Pierre Lledo, c’est la position de l’Algérie et des Algériens, hostile à l’entité sioniste et solidaire, en toutes circonstances, de la lutte des Palestiniens pour leurs droits nationaux. Cette position est une des constantes du peuple algérien ; elle est la même dans n’importe quelle région du pays, y compris en Kabylie, et quelle que soit la génération, jusqu’aux petits-enfants. C’est comme ça, sur ce point, les Algériens sont d’une fidélité qui fait honneur à tous leurs combats pour l’émancipation des peuples et ils le prouvent, d’une façon insolite, à l’occasion des matches internationaux joués par l’Algérie quand les gradins et la rue résonnent spontanément de «Palestine echouhada», sur l’air d’un chant patriotique algérien, chaque fois que leur équipe remporte un match important ou gagne un trophée. La Palestine est associée à la joie des supporters.

Les Palestiniens le savent, en Cisjordanie ou à Gaza, et sont fiers de cette forme de soutien et de sympathie qui leur est manifestée. Lui, par contre, s’est mis au service de l’entité sioniste qui occupe les territoires palestiniens, donc désormais du côté des colonisateurs, et il mène, dans ce cadre, un combat qui est devenu le sien et pour lequel il mobilise ce qu’il y a de plus hargneux dans sa personnalité. Il passe son temps à écrire et envoyer des mails à des destinataires qui, le plus souvent, ne les lisent même pas, sachant à l’avance la dose d’aigreur qu’ils contiennent, et qui ne prennent même pas la peine de lui signifier que ce qu’il écrit ne les intéresse pas. Alors, il continue dans sa démarche vaine, mais qui lui sert certainement de déversoir pour sa rancœur inassouvie.

Dans un de ses messages, qui lui a été dicté par le MAK de Ferhat Mehenni, il joue la carte de «l’autonomie de la Kabylie», un fonds de commerce qui sert à des politiciens éjectés de la scène algérienne de continuer à survivre ailleurs. Il cite inopportunément Aït Ahmed, montrant ainsi son ignorance crasse de l’histoire du mouvement national algérien et de cette personnalité historique qui est connue pour avoir été, tout comme Abane Ramdane, réfractaire à l’intégration de la question berbère dans l’«exposé des motifs» du déclenchement de la lutte armée pour l’indépendance. Tous deux ont placé l’unité nationale en tête des motivations de leur action militante.

Le retournement de Jean-Pierre Lledo est-il terminé ? Jusqu’où ira-t-il ? Ceux qui l’ont connu disent qu’il ne faudrait pas être surpris, s’il se mettait dans l’heure qui suit – et en toute logique, d’ailleurs – à encenser le groupe terroriste Daech qui fait les «bonnes affaires» de l’entité sioniste. Sa personnalité le pousse vers la fuite en avant et sur cet itinéraire aveugle, il y a inévitablement la case de l’absurde dans laquelle il s’est enlisé, et il est à craindre que son mal soit incurable. Dans tous les cas, que ça lui plaise ou non, «Palestine echouhada» est le cri du cœur des Algériens.
Karim Bouali

COMMENTAIRES

AVERTISSEMENT
Algeriepatriotique ne validera aucun commentaire ne respectant pas les règles éthiques. Les messages à caractère contrevenant à la loi, violents, racistes, régionalistes et comportant des insultes et des accusations sans preuves seront systématiquement éliminés. Par ailleurs, les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et n’engagent pas la responsabilité d’Algeriepatriotique.

Par selecto (non vérifié) | 31. janvier 2016 - 2:41

@Par arraw n'ldzaïr (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 20:05

des bédouins en andalousie ? non newkid c'était des berbères !
-------------------------------------------

En effet la dernière dynastie ayant quitté l'Andalousie était celle du roi Nasri, un prince musulman ses ancêtres étaient de la région de Béjai.

Par Chaoui DZ du 76 (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 23:27

Encore de la aine envers notre Grand pays qui es l Algérie ces pauvres juifs et les états européennes,et le Maroc tous contre nous car nous sommes les meilleurs en tout forcés,rigueurs,inteligence, tactic,Tehya Elbeuf déchiré et notre patrie de kassamatamhf

Par arraw n'ldzaïr (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 20:05

Par New kid (non vérifié) | 29. janvier 2016 - 17:39

Nous devons certainement remercier les bédouins, qui après leur défaite en Espagne, ont laissé leur trainée de youpins en Afrique du Nord.
Ils ont même le droit à un prêt to the tune of ½ a billion dollars par le clan d’O….
Alors le MAK, n’est qu’une excuse car c’est une invention française ! Qui n’existe que dans les esprits bédouins, mais étrangers aux véritables amazighs !!
--------------------------------
des bédouins en andalousie ? non newkid c'était des berbères !

Par Anonyme djamel (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 19:26

Après 14 siècles on s'amuse a décortiquer ce qui s'est mélangé, malaxe voir dissout l'un dans l'autre. C'est un peu cherché une goutte d'eau douce versée dans dans l'océan.

Quant a ce monsieur d'origine juive, qu'il adhère au mak ou au mik il ne fait que siffler dans l'oreille d'un sourd.
Djamel Bejaia

Par MRamazigh (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 18:35

@Par algerien patriote (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 13:47
Nous sommes tous des AMAZIGH

Par Anonyme (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 15:09

algerien patriote (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 13:47

"Que cela plaise ou non à Marine Le Pen , à Claude Guéant,aux berbéristes de tous bords"

Arrête de délirer, car le texte original n'indique pas les berbéristes de tout bords, la preuve : Que cela plaise ou non à Marine le Pen et à Claude Guéant, tous autant que nous sommes, Français, Américains, Esquimaux, Chinois ou Papous, nous descendons d’ancêtres communs ayant peuplé la péninsule arabique ! du Point.fr.
Ta cervelle est pourrie , malheureusement, pour toi, tu es berbère, puisque tu es algérien patriote.
Tu oublies que le monde est constitué de pays et nations ayant des frontières et des langues différentes, de cultures différentes et d'état d'esprit différent. Dites le aux chinois, aux finlandais, aux allemands , aux canadiens et vous aurez une réponse bien claire.
Que cela te plaise ou non, l'ALGERIE EST UN PAYS AMAZIGH.

Par algerien patriote (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 13:47

Nous sommes tous des Arabes ! Telle est la dernière révélation fracassante des généticiens. Que cela plaise ou non à Marine Le Pen , à Claude Guéant,aux berbéristes de tous bords , tous autant que nous sommes, Français, Américains, Esquimaux, Chinois ou Papous, nous descendons d'ancêtres communs ayant peuplé la péninsule arabique ! Après être née en Afrique, l'humanité aurait donc fait une étape dans l'Arabie heureuse, après avoir franchi la mer Rouge. C'est du scoop. En effet, jusque-là, les grands experts des migrations humaines pensaient que la division des troupes s'était plutôt faite au Proche-Orient ou en Afrique du Nord.
Les paléo généticiens des universités de Leeds et de Porto ont été amenés à faire cette hypothèse à la suite des confidences d'un indic ! Un indic qui se cache par milliers dans chacune de nos cellules : la mitochondrie. Ce minuscule organite, qui officie en tant que centrale énergétique de nos cellules, possède son propre ADN. Comme les chromosomes, il peut muter. Ainsi, quand les généticiens observent exactement la même mutation chez deux peuples différents, ils peuvent en conclure que ceux-ci partagent un passé commun. En comparant l'ADN mitochondrial prélevé sur des centaines d'individus à travers le monde et dans la péninsule arabique, les chercheurs sont parvenus à la conclusion que tous les hommes, hors les Africains, ont tous effectué un passage de plusieurs milliers d'années très certainement, en Arabie. Voilà pourquoi nous sommes tous des Arabes et fiers de l'être. L'étude est parue dans American Journal of Human Genetics.
Éden Arabie
Voilà donc comment il faut réécrire l'histoire de l'humanité : après avoir surgi il y a quelque 200 000 ans en Afrique de l'Est, l'homme moderne (homo sapiens) a commencé par se répandre dans toute l'Afrique, se fragmentant en de nombreuses populations. La vie était belle et la nourriture largement disponible jusqu'au jour où une tribu s'est mise en tête d'aller voir si le soleil ne brillait pas davantage ailleurs. Elle a donc profité d'une baisse des eaux pour franchir la mer Rouge et débarquer sur la péninsule arabique. Jusqu'ici, on pensait que le premier passage avait dû avoir lieu, entre - 70 000 et - 40 000 ans. Mais la découverte d'outils façonnés par l'homme moderne datant de 106 000 ans repousse donc la conquête d'au moins 30 000 ans !
On a même trouvé le lieu de débarquement, dans le sultanat d'Oman. Il faut dire qu'à l'époque le climat arabique était humide : à la place d'un désert les nouveaux arrivants ont trouvé un paradis terrestre constitué de grandes prairies. L'occupation de ce nouvel Éden aurait duré plusieurs millénaires avant que l'homme ne poursuive sa conquête du monde. D'abord en empruntant la route du Sud-Est asiatique s'achevant en Australie, puis celle de l'est jusqu'au Japon, puis enfin la route du Nord, vers le Proche-Orient, puis l'Europe atteinte voilà environ 40 000 ans.
Des Indiens dans l'Altaï
L'Amérique est le dernier continent conquis. Mais là encore, il y a du nouveau. Et du lourd ! Grâce à de nouvelles confidences de l'indice mitochondrial, des chercheurs de l'université de Pennsylvanie ont identifié la terre d'origine des Indiens d'Amérique. Ne cherchez pas, vous ne pourriez pas trouver ! Il s'agit de l'Altaï. C'est une région montagneuse au cœur du continent eurasien, là où se rencontrent la Chine, la Mongolie, la Russie et le Kazakhstan. Le grand départ aurait eu lieu voilà 15 000 à 20 000 ans. Quelques dizaines ou centaines d'individus auraient pris la route du nord-est. Après de nombreuses générations, leurs descendants auraient fini par atteindre le détroit de Béring qu'ils auraient traversé en une ou plusieurs fois lors des glaciations, puis ils auraient descendu tout le continent américain. La découverte récente, par des chercheurs de l'université du Texas, d'objets façonnés par l'homme dans l'État de Washington datant de 13 800 ans conforte cette hypothèse.
Depuis sa venue au monde dans un petit bled africain, l'homme n'a cessé d'avoir la bougeotte. Les migrations font partie de sa nature. L'Europe et encore plus la France, située à son extrémité ouest, n'ont pas arrêté d'être enrichies par des vagues d'immigrants. Il n'y a pas de raison que cela cesse...
Alors cessez de vous prendre pour les seuls véritables autochtones, vous aussi vous êtes venus de cette Arabie heureuse que vous méprisez. A bon entendeur ……………………

Par TheBraiN (non vérifié) | 30. janvier 2016 - 11:03

@Constatin (non vérifié) | 29. janvier 2016 - 22:27
Une études génétique effectué sur les populations arabophones de la région d'Oran, et publiée au journal Human genetics du prestigieux NIH américain au dizaines de nobilisés en médecine, a démontré qu'ils ont les gènes Y transmis par les pères aux pourcentages suivants: 45.1% pour les gènes berbères E3b2 ( ou E1b1b1) et 22.5% pour les gènes arabes J1.
Une autre étude sur les gènes des populations de la région de Tizia Ouzou publié au même journal, montre que leurs gènes Y transmis par les pères sont : 47% pour les gènes berbères E3b2 (ou E1b1b1b) et 25% arabes pour la population de Tizi Ouzou.
Donc, les Oranais arabophones ont des gènes berbères à 45 %, mais, moins de gènes arabes que les gens de Tizi Ouzou. Ils sont donc génétiquement moins arabes que les Kabyles.
Les liens des études sont :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1216069/figure/FG1/
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1216069/
Et, http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17909833
La génétique c'est la chimie, et les mathématiques, des sciences exactes, et pas le khorti des Makists analphabètes. Mebruk fellawen les gènes n'bni âârboun

---------------
Ce genre d'études ne sert qu'à créer la fitna et la diversion car il dévoile , souvent, certaines vérités qui ne sont pas bonnes à être apprises vu le niveau intellectuel ambiant .
En prenant en compte les différentes invasions et occupations(et donc viols et mariages plus ou moins forcés) ainsi que l'islamisation du pays (et son lot d'"arabes" et ses mariages "mixtes") parler de "race berbère pure" ou de "race arabe pure" relève de la débilité !!!
Et le comble dans toute cette atmosphère de simples d'esprits , ceux qui défendent des thèses raciales ne sont , eux-mêmes , pas surs d'être d'une race ......pure en fait, ils ne le sont pas !!!

Partager cet article

Repost 0