Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vérités historiques à connaitre:     L'Etoile Nord Africaine

La naissance de l’Etoile Nord-Africaine (ENA), a été précisée lors d’un colloque tenu au centre culturel algérien de Paris par l’historien Charles –Robert Ageron en présence de Zahir Ihaddaden, Abdelatif Benachenhou, André Nouschi, Mahfoud Kaddache, Slimane Chikh, Omar Carlier, Fouad Soufi, Kamel Bouguessa entre autres….

La nécessité de tirer cette question au clair a entrainé l’historien à consulter les archives de la préfecture de police ainsi que du SLOTFOM (service de liaison des originaires d’outre-mer) et celle du gouvernement général de l’Algérie et bien sur des journaux de l’époque. Charles –Robert Ageron a tenu compte aussi des publications d’autres historiens, notamment de - Mahfoud Kaddache, Omar Carlier, Kamel Bouguessa et Gallissot- et ceux de Benjamin Stora.

Charles –Robert Ageron a publié une postface des mémoires de Messali Hadj.

Que dit l’historien sur la fondation de l’ENA :

En introduction-il averti, « La pratique de l’histoire enseigne la modestie et la nécessité d’un contrôle vigilant de la moindre de ses affirmations. »

Puis il rappelle les apports de la critique historique concernant les origines de l’ENA, beaucoup de légendes, affirme-t-il, ont pu être écartées. « L’Etoile Nord-Africaine n’est pas née en 1924 sur les ruines de l’association de la fraternité islamique comme l’a cru Guenanéche. Elle n’a pas non plus été fondée par l’Emir Khaled selon la thèse erronée de Belghoul. »

« L’Etoile Nord-Africaine, poursuit C-R. Ageron ne fut pas non plus fondée par Messali Hadj, quoi qu’en ai écrit El-Ouma pendant des années et quoi que Messali ait affirmé dans ses mémoires…..l’ensemble des archives consultées permet de restituer la création de l’Etoile, dont voici les faits :

La création de l’ENA a été décidée le 2 mars 1926 est née en juin 1926 à Paris. C’est une section de l’union inter coloniale (groupe socialiste des originaires des colonies), association de masse de la couronne extérieure du Parti Communiste Français. Cette association fondée en 1921 par un guadeloupéen ou figurait ho chi Minh et deux algériens : Hadj Ali Abdelkader et Hamouche Akli. ».

Pour résumer la suite de son intervention C-R. Ageron affirma que « Hadj Ali Abdelkader, fut le président fondateur de l’Etoile », « originaire de Relizane, il adhéra très tôt au PCF, propriétaire d’une quincaillerie il a obtenu la nationalité française en 1911, plus tard il se séparera du PCF, se retira de la politique pour adhérer à l‘UDMA de Ferhat Abbas.( comme un autre pionnier de l'etoile Amar Imache Il rejoint l'Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) de Ferhat Abbas» Aussi C-R. Ageron, démontra que c’est l’exécutif du Komintern qui décida de la création de l’Etoile. Le 20 juin 1926 se tint une AG au cours de laquelle fut annoncée la fondation « d’un groupement qui prend pour titre l’ENA, section de l’union inter coloniale », elle ne sera pas déclarée à la préfecture contrairement au PPA en 1937 et restera une association illégale. Bref pour la section française de l’internationale communiste est une organisation de masse qui propage l’idée nationale révolutionnaire. Hadj Ali membre du comité directeur du PCF est président de l’Etoile, quand à Messali devenu grâce à Hadj Ali un permanent appointé du PCF en 1926 est chargé de l’organisation et de la propagande au sein de l’Etoile. »

Plus loin C-R. Ageron donnera cette précision, « on a beaucoup dit au PPA que Messali fut le premier à y parler d’indépendance et de constituante algérienne, c’est inexact. L’indépendance c’est Mahmoud Ben Lakhal qui l’avait revendiqué en Algérie en 1924, en France le mot d’ordre a été lancé dans une réunion publique de l’Etoile en janvier 1927.le journal communiste d’Alger la lutte sociale l’avait revendiqué en 1926.pour ce qui est de l’assemblée constituante, Messali n’en parla jamais mais il évoqua l’idée d’assemblée nationale algérienne, formée sur les décombres des délégations financières »

En conclusion il précisa « le président fondateur était évidemment Hadj Ali, remplacé par un tunisien, Messali accéda au SG en février 1927 puis rétrogradé en secrétaire adjoint car il a cessé d’être appointé au PCF. » « L’ENA fut dissoute en novembre 1929 non par arrêté du ministère de l’intérieur mais par un jugement du tribunal de la seine. La création de l’Etoile se situe donc bien dans l’action du communisme international (et la majorité des etoilistes kabyles) et lors de la rupture avec le PCF en on revint à l’orientation arabo –islamiste.

Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost 0