Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pétition : Brésil : mettez un carton rouge au pillage des terres ! SIGNEZ LA PÉTITION Déjà 32.244 Signatures  Je m'abonne à la newsletter de CCFD-Terre Solidaire Signez la pétition     Partager sur facebook Brésil : mettez un carton rouge au pillage des terres !

Lorsque le feu aura tout détruit
Lorsque l'eau aura tout emporté
Lorsque la terre aura tout englouti
l'humanité aura cessé d'exister

SMB - le 15.09.2014

À l'attention : De tous

Brésil : mettez un carton rouge au pillage des terres !

Coupe du monde oblige, le Brésil a été sous le feu des projecteurs. Mais la grande fête du football ne doit pas détourner notre attention du drame de l’accaparement des ressources que vit la population. Le Brésil est aujourd’hui sous la pression croissante d’investisseurs sans scrupules ! Tout y passe : minerais, terres rares, terres agricoles, forêt…

Cet accaparement des terres et des ressources est aujourd'hui une des causes structurelles de la faim, notamment des populations rurales.

Un pillage est en cours qui détruit la biodiversité et condamne à l’exil des communautés entières ! 18% de la forêt amazonienne brésilienne a d’ores et déjà disparu. Des espèces animales et végétales ne survivent pas aux monocultures extensives, aux tonnes de pesticides répandues, à la pollution des eaux.

Quant aux hommes… A l’heure de la sortie de l’école, un 4x4 arrive et des balles sont tirées en l’air, aux cris de « tirez-vous d’ici ! » Les intimidations de ce type sont quotidiennes et les assassinats de syndicalistes ruraux ou de leaders paysans sont malheureusement très courants.

A la frontière de l’Etat du Mato Grosso et du Paraguay, sévit aujourd’hui une épidémie de suicides parmi les jeunes hommes Guarani. Ils préfèrent mettre fin à leurs jours plutôt que de vivre sans terre, sans les ressources de leur forêt ancestrale.

Malgré les menaces de mort, comme celle qui pèse contre José Amaro (en photo ci-dessus), les violences, les expropriations, les assassinats, nos partenaires locaux résistent et se battent pour les droits des populations locales à travailler leur terre et nourrir leur famille.
Soutenez-les !

En signant notre appel à soutien, en le diffusant autour de vous, vous nous aidez à leur apporter les moyens nécessaires à leur lutte pour la survie !

Yvonne Belaunde,
Chargée de mission au Comité catholique contre la faim et pour le développement, CCFD-Terre Solidaire

À l'attention : De tous

Brésil : mettez un carton rouge au pillage des terres !

Coupe du monde oblige, le Brésil a été sous le feu des projecteurs. Mais la grande fête du football ne doit pas détourner notre attention du drame de l’accaparement des ressources que vit la population. Le Brésil est aujourd’hui sous la pression croissante d’investisseurs sans scrupules ! Tout y passe : minerais, terres rares, terres agricoles, forêt…

Cet accaparement des terres et des ressources est aujourd'hui une des causes structurelles de la faim, notamment des populations rurales.

Un pillage est en cours qui détruit la biodiversité et condamne à l’exil des communautés entières ! 18% de la forêt amazonienne brésilienne a d’ores et déjà disparu. Des espèces animales et végétales ne survivent pas aux monocultures extensives, aux tonnes de pesticides répandues, à la pollution des eaux.

Quant aux hommes… A l’heure de la sortie de l’école, un 4x4 arrive et des balles sont tirées en l’air, aux cris de « tirez-vous d’ici ! » Les intimidations de ce type sont quotidiennes et les assassinats de syndicalistes ruraux ou de leaders paysans sont malheureusement très courants.

A la frontière de l’Etat du Mato Grosso et du Paraguay, sévit aujourd’hui une épidémie de suicides parmi les jeunes hommes Guarani. Ils préfèrent mettre fin à leurs jours plutôt que de vivre sans terre, sans les ressources de leur forêt ancestrale.

Malgré les menaces de mort, comme celle qui pèse contre José Amaro (en photo ci-dessus), les violences, les expropriations, les assassinats, nos partenaires locaux résistent et se battent pour les droits des populations locales à travailler leur terre et nourrir leur famille.
Soutenez-les !

En signant notre appel à soutien, en le diffusant autour de vous, vous nous aidez à leur apporter les moyens nécessaires à leur lutte pour la survie !

Yvonne Belaunde,
Chargée de mission au Comité catholique contre la faim et pour le développement, CCFD-Terre Solidaire

Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0