Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1

La nuit de l’attente

Eau

Bruine bleue d’aurore bue

En attente d’orages

À tes fenêtres ouvertes

Sur mes vents sirocco

Eau

Faîtière d’horizon

Arrimée

Aux ailes d’un pur sang

Et de frêles hirondelles

Noires et blanches au long col

Éperdues

Des tendresses de l’envol

Eau

Fleur d’oranger

Un soir de noces brunes

Et de troubles présages

Lus sur ses lèvres gourmandes

En attente d’ouvrage

De dentelles perlées

Et de soies ondoyantes

Sur un sommeil volage

À l’insolente ivresse.

2

La nuit des cavalcades

Eau

Source blonde

Blottie à la ronde

Sous pétales de rose

violettes épanouies

C’est l’œil du Patriarche

Gardien de clairières écloses

Et des fiers pâturages

De ma tribu sans âge

Qui allume le feu…

Eau noyée

D’oranges amères

Au réveil de l’enfance

Crinières déployées

En une danse folle

Traversées

Par les cuivres flambeurs du henné sidéral

Les vapeurs sorcelières

De l’encens intégral

Et du benjoin fatal

Eau solaire…

Fulgurances assoiffées

Cavalcades étoilées

De planètes en rut

Vibrant au son des T’bals

Et des bendirs en ut

Que seul Dieu peut déchaîner

Tous les soirs incendiaires

De rouges saturnales…

3

La nuit de tous les départs

Elle attend

Que son silence s’abreuve

Aux sources de l’absence

Pour traverser l’aurore

Et deviner son temps

Etranger

À ce vol d’hirondelles

Emporteur d’horizon

Sur son aile volage

Il attend

Que la nuit s’accomplisse

Sous le regard profond

De claires pythonisses…

Eau tranquille en dormie

Tout au creux de ses mains

Source blonde tapie

Sous pétales de rose

Effleureurs de ses seins

Amoureux du bourgeon

Et de fertiles branches

Ils attendent l’aurore

Pour inventer leur nuit

Sous le regard de Dieu…

Deviner l’horizon

Et prendre leur envol

Sur ailes d’hirondelles

Noires et blanches au long col

Pour se joindre

A l’autre bout du monde

En une nuit féconde…

D’eau pure

Bruine bleue

Et soleil d’orange amère

Un soir de noces blanches

Aux fulgurants orages

Et de doigts sortilèges

Entrouverts en arpège

Sur des envies sans serres.

Tag(s) : #La voix des poètes et des conteurs

Partager cet article

Repost 0